Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

HISTOIRE, PATRIMOINE , CULTURE , THEATRE...

30 Sep

L'autre Castelnau (3) / 1918-1924

Publié par OLIVIER RACAUD

L'autre Castelnau (3) / 1918-1924

Voici le 3ème volet consacré au général De Castelnau

 

 

 

Array

 

 

 

Après la guerre, âgé de 68 ans, le général encore plein d’ardeur se présente à la députation dans la deuxième circonscription de l’Aveyron où son frère lui-même avait été élu dans les années d’avant-guerre.

 

 

14Élu sur une liste de Bloc national, il siège  dans le groupe de l' Entente démocratique et sociale avec notamment des membres de l’Action libérale populaire.

 

 

 

                

              Édouard de Castelnau

 

 

 

 

Tout au moins, s’est-il révélé durant cette législature un député brillant ou à tout le moins actif ?

 

 

 

 

Il préside la commission de l’armée et fait campagne pour un service militaire actif de 18 mois. La fermeté vis-à-vis de l’Allemagne est une constante chez lui de 1919 jusqu’à la guerre y compris. Dès cette époque il est accusé par ses adversaires d’être un belliciste voir un nationaliste, au mauvais sens du terme, avec une connotation péjorative.

 

 

 

 

 

Il lui est demandé de prendre la tête de la délégation de quatre-vingt députés envoyée à Rome le 16 mai 1920 , pour la canonisation de Jeanne d’Arc. Notons que  le général, grand catholique, était considéré en France comme le représentant de cette France catholique et conservatrice pour qui la lorraine était une incarnation (nous y reviendrons dans un prochain article).

 

 

 

 

 

 

 

 

Il siège aussi dans la commission d’Alsace-Lorraine.

 

 

 

 

Enfin il est choisi par Poincaré en octobre 1923 pour négocier auprès de Pie XI la question des associations diocésaines.

 

 

 

15Le général de Castelnau en tant que député est reconnu comme « spécialiste » soit dans le domaine de la défense ou dans celui des affaires religieuses. C’est encore et toujours comme militaire et catholique qu’il est appréhendé.

 

 

 

 

Mais son mandat ne sera qu'un : il est battu aux élections de 1924 par le mathématicien Emile Borel.

 

 

                

Array

 

 

 

 

Mais il va rester très actif  ......................

Commenter cet article

Archives

À propos

HISTOIRE, PATRIMOINE , CULTURE , THEATRE...